Hyacinthus

Du chaos au cosmos

Les limbes, marches lumineuses des astres, entre monde et espace, sises entre deux réalités, aux troubles confins où la convention ne semble plus si aisément nourrir la compréhension du réel. Lieux délicieux où les croyances se confrontent et où les certitudes périclitent.

Chaos
Encre sur papier Corée, tiges de bois, pinces métalliques
65 × 100 cm, 2016.

Cosmos
Encre sur papier Corée, tiges de bois, pinces métalliques
65 × 100 cm, 2017.

Dessins installés de Yacine Gouaref dit Hyacinthus : Chaos et Cosmos (encre sur papier Corée).
Cosmos à droite et Chaos à gauche, accompagnés du prélude de la Suite compostellane de Frédéric Mompou, interprété par Nicolas Porcher à l’occasion du Petit peuple de l’art contemporain de Paris face cachée lors duquel les deux œuvres furent présentées.
Chaos à l’espace Permis de construire, accompagné des Drei Tentos de Hans Werner Henze, interprété par Benjamin Hubert à l’occasion du Petit peuple de l’art contemporain de Paris face cachée.
Dessins installés de Yacine Gouaref dit Hyacinthus : Chaos et Cosmos (encre sur papier Corée).
Cosmos à gauche, Chaos à droite, au Soixante Adada, accompagnés de la Cavatine d’Alexandre Tansman, interprétée par Nicolas Porcher et Benjamin Hubert à l’occasion du Petit peuple de l’art contemporain de Paris face cachée lors duquel les deux œuvres furent présentées.